Dans mon tiroir il y a… (en mi cajón hay…)

autocorrection et réactivation du vocabulaire. Plusieurs équipes s’affrontent.

On explique en langue étrangère la règle du jeu :

Plusieurs équipes (de 4 élèves par exemple) sont formées : équipe A, équipe B, etc

Un-e élève de l’équipe A commence en disant :  » dans mon tiroir, il y a … » et il/elle rajoute par exemple « un avion « .

Puis il désigne un-e élève d’une équipe adverse qui doit répéter et compléter.  Cet-te élève de l’équipe adverse reprend donc et poursuit :  » dans mon tiroir il y a un avion et…. » il/elle rajoute par exemple « une banane ».

Puis cet.te élève désigne un-e élève d’une équipe adverse encore différente et ainsi de suite. Chaque élève ne donne la parole qu’à un.e élève d’une équipe adversaire n’ayant pas encore été interrogé.e.

Il n’y a qu’une possibilité de gagner des points pour une équipe et c’est de lever la main le/la premièr.e pour corriger celui ou celle qui est en train de parler et qui a commis une erreur dans l’ordre, dans l’accord ou la prononciation des mots. La seule façon de gagner les points est donc la correction des fautes des équipes adversaires.

La personne qui se trompe reprend tout depuis le début.

Le/la prof incite à souffler des mots à l’intérieur de l’équipe dont un.e de smembres est en train de parler.

Lx prof.e marque les points au fur et à mesure au tableau pour chaque équipe. On peut corser le jeu en promettant que ‘(équipe perdante fera un gage, genre chanter au tableau la chanson apprise en cours.

Ce jeu marche très bien et invite à l’autocorrection et porte l’attention sur l’accord en genre et nombre.

J’ai essayé en remplaçant la liste de mots avec article par une phrase construite mot par mot  mais je n’ai pas trouvé la bonne contrainte qui fasse que ça marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.